La Russie et l’Iran contreront ensemble les forces néfastes au Moyen-Orient

Ministre de la Défense de Russie Sergueï Choïgou en Iran

Au moment où les élites occidentales, USA en tête, poursuivent leur cirque, retranchées derrière leur  » exceptionnalisme « , le monde multipolaire poursuit son travail avec des résultats évidents.

Après la tournée du président vénézuélien, Nicolas Maduro, en Chine, en Iran et en Russie, qui a confirmé une fois de plus l’alliance entre ces pays tous partisans de la multipolarité, ce fut au tour du ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, de se rendre en visite officielle à Téhéran.

 

Un accord pratiquement historique a été à ce titre signé entre la Russie et l’Iran. L’accord intergouvernemental en question prévoit notamment l’élargissement des échanges de délégations, la coopération entre les états-majors des deux nations, la participation commune à des exercices militaires et à la formation du personnel, ainsi que l’échange d’expérience dans les activités visant l’instauration de la paix et la lutte contre le terrorisme.

Le principal étant, comme cela a été clairement dit, que la Russie et l’Iran vont lutter ensemble contre les interférences extérieures dans la région du Moyen-Orient. C’est ce qu’a indiqué Hossein Dehghan, le ministre iranien de la Défense. Avant d’ajouter:  » La situation actuelle dans le monde fait que les deux puissances que sont la Russie et l’Iran, devront agir ensemble et promouvoir le renforcement de la sécurité internationale, ainsi que la stabilité régionale « .

Les forces néfastes auxquelles s’opposeront désormais conjointement et officiellement la Russie et l’Iran, ont elles aussi été nommées. A savoir les USA avec leur politique chaotique et destructive pour toute la région moyen-orientale et les organisations terroristes, bras droit des premiers. Cet accord est aussi un  » clin d’œil  » à d’autres satellites étasuniens de cette région, en l’occurrence Israël et l’Arabie saoudite, dont les rôles néfastes ne serait-ce que dans le conflit syrien ont été maintes fois prouvés.

En effet, l’Iran partage avec la Russie et la Chine des positions communes sur le conflit syrien, en opposition totale avec les élites occidentales, qui ont parrainé et soutenu les barbares terroristes massacrant et martyrisant la population civile syrienne, et commis les pires crimes de guerre contre les représentants de l’Armée arabe syrienne. Le tout en pleurnichant sans cesse ces derniers jours sur le vulgaire Charlie Hebdo. Mais l’hypocrisie de l’élite occidentale est un thème que l’on a abordé tellement de fois qu’il n’est point nécessaire d’y revenir ici.

L’Iran a d’ailleurs exprimé il y a déjà un certain temps sa volonté de rejoindre les BRICS, ainsi que les mécanismes financiers de l’alliance. La nation perse est également observatrice auprès de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS), dont la Russie et la Chine sont membres fondateurs avec des pays ex-membres de l’URSS d’Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Kirghizistan, Tadjikistan).

Pour finir, il serait juste de rappeler une fois encore qu’à l’heure de la poursuite des inepties occidentales sur le soi-disant  isolement de la Russie et le  rôle exceptionnel des USA pour l’humanité, le monde multipolaire poursuit ardemment sa lutte. Et dans cette lutte, il ne peut que sortir vainqueur, n’ayant tout simplement pas d’autres options. L’unipolarité, retranchée autour des forces néocolonialistes, commence à sentir de plus en plus l’agonie dont elle est victime. Cette agonie la pousse à la folie totale, en refusant ardemment les nouvelles règles qui lui impose chaque jour qui passe notre nouvelle réalité mondiale.

Il y a quelques jours, le ministre canadien des Affaires étrangères a été accueilli par des jets d’œufs en Palestine. Un accueil à l’opposé total des visites de Vladimir Poutine ou de Sergueï Lavrov en terre palestinienne. A en croire qu’à ce rythme, les élites occidentales finiront bien vite par être complètement isolées au niveau de l’humanité, et même au sein de leurs propres peuples. Et comme l’a bien souligné le ministre russe des Affaires étrangères à l’issue de sa dernière conférence de presse à Moscou,  » les prétentions des USA au leadership mondial ne répondent pas aux réalités « .

Le comportement des élites occidentales rappelle celui des schizophrènes. La schizophrénie, elle, se soigne, bien que dans ce cas-ci nous ayons affaire à un cas aigu. Néanmoins, les grands moyens du monde multipolaire sauront certainement avec un peu de temps encore aider nos pauvres malades à se sentir mieux et les aider à retrouver contact avec la réalité.

http://fr.sputniknews.com/points_de_vue/20150128/203506182.html

http://fr.sputniknews.com/authors/mikhail_gamandiy_egorov/

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Russie et l’Iran contreront ensemble les forces néfastes au Moyen-Orient »

  1. christ

    pour ma part , respecte à poutine et aux russes ; je suis française et trés franchement , je ressens un profond dégout et un désintéret total des dirigeants européens vassalisés aux usa ;la honte pour le peuple ;

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s