L’Irak gèle ses relations économiques avec la Turquie jusqu’à que cette dernière retire ses troupes du nord de l’Irak. Plusieurs voix s’élèvent également à Bagdad afin que leur pays se joigne à l’axe Russie-Syrie-Iran. A suivre.

Une réflexion au sujet de « L’Irak gèle ses relations économiques avec la Turquie jusqu’à que cette dernière retire ses troupes du nord de l’Irak. Plusieurs voix s’élèvent également à Bagdad afin que leur pays se joigne à l’axe Russie-Syrie-Iran. A suivre. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s