« L’armée gouvernementale syrienne est devenue beaucoup plus efficace dans les combats urbains. Cela avec l’assistance des conseillers militaires russes. La coordination des alliés est également passée à l’étape supérieure, que ce soit au niveau des unités iraniennes, du Hezbollah libanais ou des forces kurdes. Nous avons toutes les raisons de croire que la libération totale d’Alep de la présence terroriste se fera avant la fin de l’année. Ce sera alors le grand tournant de la guerre contre le terrorisme en Syrie ».

Leonid Ivachov, ex-directeur du Département de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense (1996-2001), président de l’Académie russe des problèmes géopolitiques.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s