Archives mensuelles : novembre 2016

La Turquie condamne la résolution du Parlement européen contre les médias russes.

Déclaration à ce sujet du Premier-ministre turc Binali Yildirim : « L’Union européenne qui tente de censurer les médias de Russie montre la misère de sa démocratie ». En passant le numéro 2 turc est attendu dans moins de deux semaines en Russie.

En effet, les actions irréfléchies de l’UE rapprochent la Turquie de la Russie à un niveau encore plus élevé (opinion partagée par Alekseï Pouchkov, président de la commission des Affaires étrangères de la Douma, chambre basse du Parlement russe).

« Nous n’allons jamais discriminer les journalistes étrangers, y compris occidentaux, se trouvant en Russie et étant accrédités. Y compris ceux qui propagent des idées ouvertement hostiles à la Russie. Mais à chaque expulsion ou sanction contre un journaliste russe, nous répondrons de façon similaire. Nous ne souhaitons pas en arriver là mais si cela sera nécessaire, nous le ferons ». Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères

Point de la situation : Russie, 23 novembre 2016.

La liberté d’expression est totale. A tel point qu’au niveau des principaux médias russes, notamment des chaines de télévision fédérales, les russophobes représentant les médias étrangers ou leurs valets locaux marginaux, ont constamment la parole et diffusent sans limite leur propagande anti-russe. Très souvent en direct. Les films occidentaux diffusés sans limite. La chaine propagandiste de l’UE Euronews diffuse pratiquement dans chaque foyer russe.

Et quel résultat ? Au tout dernier sondage publié aujourd’hui : 86% des citoyens de Russie soutiennent la politique de Vladimir Poutine (le maximum depuis 2012 : à l’époque c’était 63%). L’impuissance des élites atlantistes est évidente. D’où l’hystérie montante encore et toujours 🙂

La résolution du Parlement européen (contre les médias, dont Sputnik, et les organisations russes) atteste d’une dégradation de la démocratie (Poutine).

En effet et au moment où la liberté de parole atteint en Russie un niveau incroyable (y compris selon moi au niveau négatif car on autorise incessament et sans limitation les ennemis de la Russie et du monde multipolaire à s’exprimer sur les principales chaines de télévision russes), l’Europe bruxelloise elle avance dans la censure et la négation des principes « démocratiques » qu’elle aime tellement exporter à divers endroits du monde, y compris via les bombes.

« La Russie soutient fermement et dans les plus brefs délais la procédure d’adhésion de l’Iran en tant que membre de plein droit au sein de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) ». Bakhtier Khakimov, représentant spécial du président russe pour les affaires de l’OCS.

A noter que jusqu’à maintenant l’Iran est membre-observateur de l’OCS. Le temps est vraisemblablement venu pour devenir membre à part entière.