La coordination russo-irano-turque donne un réel espoir pour un retour progressif de la paix en Syrie, tout en oubliant pas que le combat contre le terrorisme doit se poursuivre. Dans ce processus, les trois nations ont démontré que nous n’avons guère besoin des régimes occidentaux et golfistes pour pouvoir nous entendre et pouvoir avancer. La porte reste néanmoins ouverte à tous, à condition d’accepter la réalité multipolaire qui s’est imposée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s