La Russie, la Turquie et l’Iran ont signé à Astana le mémorandum sur les zones de « désescalade » en Syrie. Selon les témoins sur place, certains représentants de « l’opposition armée » ont tenté de nuire à la cérémonie de signature avec des cris de désaccord. En vain. Le début de la fin.

https://ria.ru/syria/20170504/1493671459.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s