Avis à toutes les personnes avec lesquelles nous avons étudié un temps au lycée ou sur les bancs universitaires : je ne répondrai plus à toute question sur les prétendues « violations » des droits des gays en Tchétchénie.

Lorsque vous, libéraux engagés, commencerez à vous intéresser un tant soit peu aux civils et militaires syriens et irakiens massacrés par les terroristes, à la souffrance du peuple du Yémen, des populations de plusieurs pays d’Afrique, au calvaire vécu par la population civile du Donbass, seulement après cela on discutera du sujet LGBT en Tchétchénie, et en Russie en général. J’espère que c’est clair. Point.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s