« Les USA sont inquiets du niveau de dépendance des pays européens vis-à-vis du gaz russe. En outre, les projets des gazoducs Nord Stream 2 (reliant la Russie à l’Allemagne via la mer Baltique) et Turkish Stream (reliant la Russie à la Turquie via la mer Noire) vont accoitre le rôle dominant de la Russie sur le marché gazier européen. D’autre part, ces deux projets vont créer d’importants problèmes économiques à l’Ukraine. Nous faisons de notre mieux pour aider nos partenaires européens à réduire cette dépendance, notamment grâce aux livraisons de gaz naturel liquéfié (GNL) depuis les Etats-Unis ».

Mary Warlick, secrétaire adjoint principale au Bureau des ressources énergétiques du Département d’Etat US

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

Ce que la Warlick oublie de dire c’est que les capacités de livraison du GNL étasunien sont sérieusement limitées (logistique coûteuse et compliquée). Et que d’autre part, le GNL étasunien est pas moins de 70-80% plus cher que le gaz russe… Cela fait 10-15 ans que vous cherchez activement les moyens pour frapper les intérêts gaziers russes. Continuez à chercher encore 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s