J’observe mes collègues/compatriotes/camarades russes avec qui nous sommes en mission en Algérie. Plusieurs desquels, de par leurs compétences, y compris au niveau international, ont reçu des offres alléchantes de vivre et de travailler en Occident, pour mener une « vie paisible ». Non, ils ont choisi de travailler pour les intérêts de leur (notre) pays, la Russie, et en l’occurrence ici : pour les intérêts russo-algériens et partout ailleurs où ce sera nécessaire.

J’observe et je me dis : quel long chemin nous avons fait depuis notre enfance et notre adolescence. Nous, la dernière génération née en URSS… Adieu, l’Occident !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s