Ils ont voulu faire tomber le président syrien Bachar al-Assad – il est toujours là.
Ils ont voulu faire tomber le président vénézuélien Nicolas Maduro – il est toujours là.
Ils ont voulu faire tomber le président biélorusse Aleksandr Loukachenko – il est toujours là.
Ils ont voulu faire tomber le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra – il est toujours là.
Ils avaient écarté le président bolivien Evo Morales – il est de retour.

Et certains doutent encore que le monde est résolument multipolaire ? Le diktat atlantiste est bel et bien terminé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s