L’opposition radicale de Paris à une plus large interaction entre le Mali et la Russie est liée à deux points relativement simples.

Le premier étant, si cela se réalise, au fait qu’il deviendra fort difficile, voire impossible, de réaliser un coup d’Etat contre les autorités maliennes. Que ce soit à travers l’action de mercenaires et autres barbouzes, sans oublier les « anciens » légionnaires.

De deux, la peur vient aussi du fait que face à ladite interaction, il deviendra impossible de tenter à voiler le manque évident d’efficacité (ou surtout de volonté) dans le cadre de la lutte antiterroriste.

L’Elysée oublie juste un élément clé : Bamako n’a pas de compte à rendre à Paris. La colonisation est terminée.

https://t.me/axe_afrique_russie/228

https://web.facebook.com/mikhail.egorov.5/posts/10224442659827364

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s