Avant de revenir aux questions sur le terrain, en attendant de nouvelles informations vérifiées, parlons un peu géopolitique et géoéconomie.

L’establishment occidental prétend, une fois de plus, quant à une prétendue isolation de la Russie sur la scène internationale en ce qui concerne les sanctions adoptées à son encontre.

D’accord, parlons-y. La Chine, première puissance économique mondiale en termes de PIB à parité du pouvoir d’achat s’est non seulement opposée aux sanctions occidentales contre la Russie, mais en plus est en train d’ouvrir de nouveaux projets et opportunités économiques avec l’allié russe, dans de nombreux secteurs.

L’Inde, grande puissance également, deuxième population mondiale, refuse de se joindre aux sanctions contre la Russie. Son voisin, le Pakistan, soutient Moscou. Au Moyen-Orient : l’Iran s’est résolument rangé du côté de la Russie. Tout comme la Syrie. Les Émirats arabes unis ont affirmé comprendre les actions de la Russie et refusent de se joindre aux sanctions occidentales.

En Afrique : même si certains pays qui sont sous la coupe de l’Occident reprennent la rhétorique occidentale, aucun pour le moment ne s’est joint aux sanctions tellement voulues par l’Occident. Plus que cela, c’est un secret de polichinelle que de savoir que la grande partie de l’opinion publique africaine est aujourd’hui aux côtés de la Russie. Et c’est cela l’essentiel.

En Amérique latine – mis à part les alliés traditionnels et historiques de la Russie dans la région (Cuba, Nicaragua, Venezuela) qui soutiennent ouvertement Moscou, les grandes puissances régionales comme le Brésil et le Mexique ont d’ores et déjà déclaré qu’ils ne se joindront pas aux sanctions de l’Occident contre la Russie.

Enfin, et cela est particulièrement intéressant : l’espace ex-soviétique (hors pays baltes). Tous les principaux alliés de l’espace eurasiatique se sont rangés du côté de la Russie, de la Biélorussie jusqu’en Asie centrale. C’était prévisible. Mais deux cas très intéressants étant la Moldavie et la Géorgie. Ayant aujourd’hui tous deux des gouvernements pro-occidentaux, ils ont pourtant officiellement annoncé ne pas se joindre aux sanctions occidentales visant la Russie.

Le monde vous avez dit ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s