Concrètement parlant et après un mois d’opération militaire, les Forces armées russes contrôlent de-facto près d’1/3 du territoire. Le tout avec un effectif de militaires moins important que celui de l’ennemi, mais avec une suprématie évidente sur le plan de l’aviation et de la marine.

Disons qu’il reste maintenant à libérer encore 1/3. Quant au dernier 1/3 restant (l’Ouest, en d’autres termes la Galicie), il n’y a aucun intérêt stratégique pour une opération terrestre à cet endroit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s