Les frappes contre le centre de commandement de Dnepropetrovsk, avec comme résultat l’élimination de dizaines de généraux et officiers de l’effectif armé ukrainien, ainsi que de nombreux membres de bataillons néonazis et de mercenaires occidentaux – doivent certainement être vues comme une réponse directe aux innombrables frappes contre les civils du Donbass, y compris de Donetsk, des derniers jours.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s