Le rapport d’Amnesty International qui confirme de-facto que l’effectif armé du régime kiévien utilise les civils comme bouclier humain dépasse fort certainement le cadre strictement « humanitaire ».

Tout d’abord, cette information n’est pas du tout nouvelle. Du côté russe, pratiquement depuis les premiers jours de l’opération militaire spéciale, cela a été énoncé et confirmé, preuves à l’appui. Pourquoi donc ce soudain regain d’objectivité de la part d’une structure liée à l’establishment et aux services de renseignement occidentaux ? Réalité devenue tellement évidente et impossible à cacher ? Oui, mais pas seulement.

C’est un message clair au régime kiévien de la part de ses parrains atlantistes, et plus particulièrement au clown zelensky : pense une seconde à désobéir à nos ordres, en engageant notamment un dialogue avec la Russie, et tu es terminé. Comme vous pouvez l’imaginer, il n’est pas la seule marionnette à leur disposition à Kiev. Et donc facilement changeable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s