Après la Russie et plusieurs pays latino-américains, la Chine apporte elle aussi son soutien officiel au Venezuela.

Publicités

Communiqué du ministère russe de la Défense sur la situation dans la province de Deir ez-Zor, Syrie.

« Les forces spéciales russes participent aux côtés des troupes syriennes aux opérations antiterroristes contre Daech, dans la province de Deir ez-Zor.

Par conséquent, par l’intermédiaire d’un canal de communication spécial, le représentant du Commandement des forces armées des États-Unis à El-Udeida (Qatar) a été informé que toute tentative de tir depuis les zones où se trouvent les militants des soi-disant Forces démocratiques syriennes (FDS) sera immédiatement contrée. Les postes de combat dans ces zones seront immédiatement supprimés par tous les moyens disponibles ».

Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense

Trois soldats russes-tchétchènes faisant partie de la police militaire ont été blessés par des terroristes d’Al-Qaida en Syrie (qui seront la prochaine priorité de nettoyage après Daech). En réponse, 850 terroristes ont été éliminés (en une seule journée) par l’artillerie syrienne, les forces aérospatiales et le spetsnaz russes. Les soldats tchétchènes, eux, sont bien vivants et sauvés.

Je plains les terroristes restants. Les forces d’élite tchétchènes ne les laisseront même plus respirer.

Au-delà d’avoir boosté (malgré eux) l’économie russe dans plusieurs secteurs d’activités, il y a deux autres points importants à noter concernant nos « partenaires » occidentaux.

1) Les relations ne seront effectivement probablement plus jamais les mêmes. Car même ceux qui en Russie avaient longtemps regardé en direction de l’Ouest, regardent désormais de plus en plus à l’Est et au Sud. Et les parts de marché perdues par un certain nombre d’intérêts occidentaux en Russie (grâce aux contre-sanctions russes) ne seront probablement jamais retrouvées.

2) En plus d’avoir poussé la Russie à l’autosuffisance dans plusieurs domaines (après les sanctions), notamment dans le secteur agricole, et d’avoir permis à d’autres pays (non-occidentaux) d’élargir leur présence sur le marché russe, les élites occidentales ont réalisé un autre mauvais calcul : ils vont avoir la Russie comme sérieux concurrent dans des domaines et des zones géographiques où ils pensaient s’être imposées à jamais. A tort  Car le plus intéressant ne fait que commencer…

Yes, we can! 

Petite dédicace à nos frangins du contingent russe en République arabe syrienne. Посвящается российскому контингенту в Сирийской Арабской Республике.

Aux pilotes, conseillers militaires, forces spéciales, médecins, tous sans exception. A vous qui avez cassé la colonne vertébrale du terrorisme international soutenu par le néocolonialisme occidental. Vous êtes notre exemple et vous nous inspirez dans notre travail. Merci.

Летчикам, военным советникам, спецназу, врачам – всем без исключения. Всем вам, кто сломал хребет международному терроризму, поддерживаемому западным неоколониализмом. Вы наш пример и вдохновляете нас в нашей работе. Спасибо.

 

Le Mali était un allié de l’URSS durant la guerre froide. Aucune raison que l’on ne revienne pas au bon vieux temps, tout en l’adaptant aux nouvelles réalités, y compris idéologiques.

Tant pis pour ceux qui pensent que leur mainmise est éternelle. Chaque pays est souverain et donc est libre de décider de son avenir. Et lorsque un processus débute et commence à s’imposer, il sera fort difficile de pouvoir l’arrêter.

#Russie#Afrique #MondeMultipolaire